Prêts pour célébrer la fête de Pâques ?

1/ Que signifie la fête de Pâques ?

  • (Définition de Wikipédia)
    Pâques est la fête la plus importante du christianisme. Elle commémore la résurrection de Jésus-Christ, que le Nouveau Testament situe le surlendemain de la passion, c’est-à-dire « le troisième jour ». La solennité commence le dimanche de Pâques, qui pour les catholiques marque la fin du jeûne du carême, et dure huit jours (semaine de Pâques, semaine radieuse ou semaine des huit dimanches) (voir calendrier chrétien). Le pluriel de Pâques ne fait pas référence à une pluralité de dates. La langue française distingue en effet la Pâque originelle juive et la fête chrétienne de Pâques. La première commémore la sortie d’Égypte et la liberté retrouvée des enfants d’Israël. La fête chrétienne est multiple. Elle commémore à la fois la dernière Cène instituant l’eucharistie, la Passion du Christ et sa Résurrection.
    La date de Pâques est fixée au premier dimanche après la pleine lune suivant le 21 mars ce qui, selon le calendrier de référence, donne souvent un jour de célébration différent pour les Églises occidentales et les orthodoxes.
    Cette année Pâques sera donc le Dimanche 12 avril 2020.

easter-1217458_960_720

2/ Pourquoi des oeufs, des lapins et des cloches de Pâques

(Article extrait du billet d’Axelle Choffat de la Rédaction de l’internaute.com)

Mais d’où viennent donc les oeufs de Pâques ?

  • Certaines sources rapportent que les Perses s’offraient déjà des œufs il y a 5 000 ans. Ce fut ensuite le tour des Gaulois et des Romains. Pour toutes ces cultures païennes, l’œuf semble avoir été l’emblème de la vie, la fécondité et la renaissance. Ces traditions ont ensuite été assimilées par la chrétienté. L’œuf de Pâques est alors devenu un symbole de la résurrection. Il marque également la fin des privations imposées par le Carême.
  • Les premiers œufs peints apparaissent au XIIIe siècle en Europe. Ils sont alors souvent peints en rouge – évoquant le sang du Christ – et ornés de dessins ou de devises. A la Renaissance, dans les Cours royales, les œufs de poule sont remplacés par des œufs en or. Décorés de métaux précieux, de pierreries et de peintures d’artistes célèbres, ces objets connaissent leur apogée à la Cour de Russie, avec, notamment, les œufs du bijoutier Peter Carl Fabergé (1846-1920).
  • Autre explication : comme le dimanche de Pâques marque la fin du Carême, il marque la fin d’une période de privation alimentaire pour les pratiquants. Autrefois, cette tradition était plus respectée qu’aujourd’hui. Et pendant les 40 jours de jeûne, les fidèles ne mangeaient pas d’œufs. A la fin de la période, les croyants s’offraient les productions de leurs poules qu’ils avaient accumulées. Des œufs qui pouvaient être décorés, dès le XVe siècle. Quant au chocolat, il aurait fait son apparition d’abord dans les coquilles d’œufs avant que des œufs tout chocolat ne fassent leur apparition dans la première moitié du XIXe siècle. Depuis, un peu comme l’Epiphanie et sa galette ou la Chandeleur et ses crêpes, les oeufs en chocolat sont devenus le symbole de Pâques dans l’inconscient collectif.
  • L’œuf en chocolat, lui, est tout récent. Il naît au XIXe siècle, grâce aux progrès d’affinage de la pâte de cacao chauffée à 50°C et à la mise au point des premiers moules en argent, en cuivre ou en fer étamé. Pourquoi ces oeufs en chocolat prennent-ils parfois la forme de “lièvres de Pâques” ? Dans les pays germaniques et anglo-saxons et dans certaines régions françaises, ce sont des lièvres ou des lapins de Pâques qui sont censés apporter les œufs. Ils ne sont pas seulement l’emblème de la fécondité : ils représentent également la déesse qui donne son nom à Pâques pour les Anglais et les Allemand, “Easter” et “Ostern”.

Oeufs chocolats Stikets

  • Quant aux cloches, elles ont aussi une histoire. Dans certaines régions françaises, il est expliqué aux enfants que ce sont les cloches qui apportent les œufs de Pâques. En fait, si on fait entrer les cloches dans cette légende de Pâques pour les plus jeunes, c’est parce que celles-ci jouent un rôle particulier.
    Ainsi, juste avant Pâques, dès le Jeudi saint, les cloches des églises catholiques doivent se taire en signe de deuil. Aux enfants, il a longtemps été raconté que les cloches étaient parties à Rome pour être bénies par le pape. Une légende moins répétée aujourd’hui.
    Les cloches se remettent en activité et carillonnent à nouveau dans la nuit du samedi au dimanche de Pâques pour célébrer et annoncer la résurrection du Christ.
    Les cloches “reviennent” donc pour Pâques, et, selon la légende racontée aux enfants de certaines régions, elles apportaient les œufs, qu’elles semaient sur leur route.

 

cloche-paques-chocolat

(photo de D’lyscouleurs)

 

3/ Les activités typiques de Pâques :

Stikets vous propose diverses activités manuelles pour préparer et célébrer la fête de Pâques .

 

JOYEUSES PÂQUES À TOUTES ET TOUS !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *